Le parent méritant existe-t-il ?

| 19 février 2017 | 0 Commentaire

Voici ce que je retiens de cette lecture :

LE PARENT MÉRITANT EXISTE-T-IL ?

Pour mieux comprendre le parent démissionnaire, tournons-nous vers son exact opposé, le parent méritant.

Toujours souriant, toujours à l’heure, impliqué dans l’éducation de son enfant et sa scolarité, sans jamais être envahissant. Disponible, mobilisé, impliqué, le parent méritant a un travail pour ne pas étouffer son enfant de sa présence, un travail valorisant et à responsabilités pour que son enfant puisse avoir un modèle sur lequel se projeter. Mais son travail ne lui prend pas non plus trop de temps, afin qu’il puisse consacrer à son enfant un temps suffisant pour son développement et son équilibre affectif. Son enfant est poli, intéressé par l’école, ses devoirs sont toujours faits, ses cahiers bien tenus, il n’oublie jamais ses affaires, dort suffisamment toutes les nuits, ne s’ennuie jamais en classe, ne bouscule pas ses camarades, mange des légumes et ne court pas dans les couloirs. Idéalement, l’enfant pratique également un certain nombre d’activités extrascolaires mais sans que cela empiète sur son temps de classe. Il part également en voyage linguistique pour développer ses compétences en langues.

Bref, l’idéal type du parent militant est cadre, avec des moyens financiers et culturels conséquents mais un emploi du temps suffisamment léger pour ne pas être un parent absent. Statistiquement, cet idéal type est minoritaire dans la population. Le nombre moyen d’enfants par femme cadre en France étant inférieur au reste de la population, la représentativité des enfants de ces « parents idéaux » dans l’ensemble de la population scolaire est nettement minoritaire. Inversement, alors que les ouvriers représentent 28 % de la population active, les enfants issus de cette catégorie sociale représentent 40 % des écoliers.

Par ailleurs, tout parent normalement constitué le sait, on ne peut pas correspondre à l’idéal type du « parent méritant » 100 % du temps.
Chaque parent le sait, il y a toujours, une fois dans l’enfance de notre progéniture un moment où nous avons « démissionné ». Laisser la télévision allumée pour pouvoir petit-déjeuner en paix, acheter des bonbons au supermarché pour en finir avec une crise, oublier le rendez-vous avec la maitresse, acheter un cahier 21×29,7 plutôt que 24×32, compatir à une punition scolaire que nous même nous trouvions injuste.

Et si, finalement, on acceptait que les parents comme les enfants ne puissent jamais être parfaits ? Si nous prenions exemple sur les pays du nord de l’Europe, où il est désormais admis que les parents ont parfois besoin d’être accompagné dans leur parentalité, pas seulement à la naissance de leur enfant, mais jusqu’à sa majorité. Et pas seulement les parents qui ne correspondent pas aux attendus de l’école, à qui il faudrait faire de l’aide à la parentalité car ils ne sauraient pas bien s’y prendre. Tous les parents doivent être reconnus dans leur fonction parentale et peuvent avoir besoin d’être épaulés.

Liliana Moyano
Présidente de la Fcpe

Source : http://www.cahiers-pedagogiques.com/Parent-meritant-contre-parent-demissionnaire

Catégorie: NON CLASSÉ

A propos de l'auteur :

Laisser un commentaire

De la maternelle au lycée

Débats Thématiques

Buts FCPE

CONSEIL LOCAL
- Regrouper l’ensemble des parents d’élèves de l’établissement ou des établissements scolaires,
- Formuler des vœux sur les intérêts moraux et matériels de l’établissement, des élèves et de leurs parents, d’en suivre la réalisation et application,
- Rassembler des études et débouchés scolaires, professionnels à l’intention des familles,
- Propager l’idéal laïque,
- Promouvoir / créer un service national public d’éducation, gratuit, respectueux de toutes les familles de pensée sans en privilégier aucune et soucieux d’apporter à chacun des élèves le plus complet épanouissement de sa personnalité et les meilleures chances d’insertions sociales,
- Assurer une liaison permanente entre l’établissement et les parents d’élèves,
- Faciliter les rapports individuels et collectifs en créant un climat de confiance réciproque,
- Développer son rôle de mouvement d’éducation permanente pour les familles,
- Accroître le rayonnement de l’établissement en créant des activités culturelles, sportives ou des œuvres sociales,
- Coordonner l’action éducative des parents et de la communauté éducative,
- Assumer le rôle de partenaire dans toutes les structures participatives.

CONSEIL DEPARTEMENTAL
- Apporter aide, soutien aux élèves et parents d’élèves des établissements publics,
- Dénoncer et combattre toute forme de racisme, violence sexuelle, maltraitance infantile, discrimination fondée sur le sexe, sur les mœurs ou contre les individus porteurs de handicap, l’exclusion sociale ou culturelle des personnes en grande pauvreté ou en raison de leur situation familiale, la délinquance routière par tous les moyens notamment l’action judiciaire,
- Organiser toute manifestation, prestation de service au bénéfice de ses adhérents dans le cadre des buts ci-dessus.